Bonnes nouvelles !

 Il est une nuit dans l'année au cours de laquelle le monde des morts pénètre celui des vivants. Cette nuit étrange et parfois terrifiante, c'est Samhain, le nouvel an celte.

 

Ils sont quelques-uns, chaque année, à se réunir au pied d'une pierre tombée, pour se raconter des histoires. L'une évoquera une terrifiante prémonition, l'autre ce qui arriva au large de « la plage aux gémissantes... » Lui vous fera presque croire aux loups-garous, elle vous entraînera au cœur de la Bretagne des sortilèges. Un enfant-Noël, un visiteur de l'espace, de redoutables retraités amateurs de viande chevaline, les insistants appels d'étonnants graffiti, un maître-verrier prêt à tout pour achever son œuvre, une écrivaine souffrant de sciatique et de prémonitions : Une série de nouvelles fantastiques, non dénuées d'humour (très noir!) à vous faire frissonner de plaisir, signées Eric Chesneau. Dans la lignée de Treize… et au-delà, recueil de nouvelles publié l'an dernier par Ella éditions. Ici encore, toutes les nouvelles ont un lien avec les personnages qui cette nuit-là se réunissent, jusqu'à la chute finale.

 L'histoire de fantômes, est un genre typiquement anglais inspiré « d'histoires vraies » populaires. Elle a fait le bonheur des éditeurs de magazines au XIXème siècle. Ainsi Charles Dickens qui s'est fait une spécialité d'éditer à l'époque de Noël des numéros spéciaux consacrés aux Ghost Stories, à tel point que très rapidement, l'histoire de fantôme et par extension la nouvelle fantastique, vont être assimilées, outre-manche, aux célébrations de la nativité !

 le fantastique, qui est une incursion du surnaturel dans la réalité, permet également de parler de nous et de notre société comme dans « Remède de cheval », « Prémonition » ou « Sortilèges », « 5H26 », quatre des nouvelles contenues dans cet ouvrage. Iconoclaste avec « Le grand retour », humoristique avec Lycanthropia etc: l'irruption de l'irréel dans notre quotidien est déstabilisante et révèle nos terreurs les plus ancestrales, la peur du noir, de la mort, de la folie aussi...

A la lecture d'un des textes de Samhain, nuit maligne (titre de la première édition auto-produite)  en janvier 2018,  l'éditeur Christophe Prat est tombé sous le charme et a décidé de publier l'ouvrage à compte d'éditeur. C'est sous le titre SAMHAIN, aux éditions ELLA qu'on le trouve désormais!

 

le plaisir de l'écrit court

Eric Chesneau se passionne pour la nouvelle, cet écrit court qui doit en quelques lignes vous transporter dans un autre monde (celui imaginé par l'auteur), vous captiver et vous laisser sans voix après une chute brutale. Plusieurs de ses nouvelles ont été primées ou ont été retenues pour diverses anthologies. Une quinzaine a été regroupée sous le titre TREIZE... ET AU-DELA, et éditées par Ella Éditions. Voici les recueils collectifs dans lesquels vous pourrez retrouver d'autres nouvelles noires disséminées entre des contes plus familiaux!


Contes et légendes de...

LA MARE AUX REVENANTS est une nouvelle glaçante retenue pour l'anthologie Contes et légendes d'Eure-et-Loir par les éditions Grrr... art. Le second tome, édité chez Ella éditions quelques années plus tard, propose trois autres nouvelles d'Éric Chesneau tout aussi sombres ! ILS, LES VIES PAIRES DE SAINT-ANGE et TANT QU'IL Y AURA DES GNOMES.    Entre temps, on aura pu lire dans les Contes et légendes de Vendée, HAUTE MARÉE, dans contes et légendes de la région Centre LE PETIT PEUPLE DES MOUILLÈRES et LA COMPOSITION d'un gamin nommé Landru dans les contes et légendes des Yvelines.

Souvenirs

 

Ex-membre du collectif d'écrivains euréliens IBIDEM, dans le recueil ENFANCE(S), Éric décrit avec SÉVICES COMPRIS la traumatisante expérience d'une fessée déculottée au printemps 1968. Humour et frissons au menu !

 


FIDEL, L'EXPÉRIENCE PARANORMALE

   FIDEL est une nouvelle tirée d'une histoire vraie survenue à Éric et celle qui n'était pas encore son épouse voici une trentaine d'années.

   Elle relate des faits aux confins du paranormal survenus durant une longue semaine autour de la version améliorée du fameux oui-ja: des lettres, quelques chiffres et un verre.  Cette nouvelle a été retenue par les éditions La Gidouille pour figurer dans l'anthologie BÊTE A CHAGRIN.

Photo copyright Willy Mérour